Taïwan et le Somaliland ont créé des "ambassades" communes

10 septembre 2020, par Nationalia.info

Les deux pays annoncent des plans de coopération dans les domaines de l'éducation, de la santé et de l'économie

Le Somaliland a ouvert un bureau de représentation à Taïwan cette semaine, après que le pays asiatique l'ait fait avec le pays africain le mois dernier. Ces ouvertures s'inscrivent dans le cadre d'un rapprochement entre les deux pays, qui ont annoncé des plans de coopération dans des domaines tels que l'éducation, la santé ou l'économie.

Les bureaux rempliront en grande partie les fonctions habituellement dévolues aux ambassades, mais ils ne peuvent être nommés ainsi car les deux pays ne se reconnaissent pas.

En fait, le Somaliland n'est reconnu comme un pays indépendant par aucun État du monde, bien qu'il agisse en tant que tel depuis 30 ans.

Taïwan est actuellement reconnu officiellement par une quinzaine d'États, non pas comme un pays indépendant, mais comme le gouvernement légitime de l'ensemble de la Chine. Parmi ceux-ci, le plus peuplé est le Guatemala.

En outre, 50 autres pays - beaucoup d'Européens - entretiennent avec l'île des relations du type de celles que le Somaliland a désormais entamées.

Depuis des années, Pékin fait pression pour que les pays qui reconnaissent Taïwan rompent leurs liens avec Taipei et établissent des relations officielles avec la Chine continentale. Le Salvador, la République dominicaine, les îles Salomon et Kiribati sont les derniers États a avoir rompu leurs relations avec Taipei.

Certains analystes pensent que l'intérêt de Taïwan à établir des relations avec le Somaliland est lié à la recherche d'une victoire diplomatique, après ces récents revers.

centrage photo

Article original publié le 10 septembre 2020 sur Nationalia.info
Repris via licence CC by-nc-nd

Traduction : Vincent Andres, avec DeepL.com.


Pages connexes

Liens additionnels


Retweeter