Le monde a besoin du pétrole de l'Ouest canadien

9 septembre 2020, par WEXIT Movement

Trudeau et ses amis écologistes font la guerre au secteur énergétique de l'Ouest canadien. Son objectif déclaré d'"éliminer progressivement" les sables bitumineux et de mettre fin à la dépendance du Canada à l'égard des combustibles fossiles est très populaire parmi les élites progressistes du Canada laurentien, sans parler de Paris et de New York. Son plan consiste essentiellement à dévaster l'Ouest pour pouvoir prétendre avoir sauvé le monde du changement climatique. Il peut se poser en héros sur la scène mondiale en sacrifiant les habitants de l'Alberta et du Saskatchewan, un prix qu'il est plus qu'heureux de payer.

Les alliés écologistes de Trudeau l'aident en cherchant activement à empêcher le développement des combustibles fossiles dans l'Ouest canadien. Ils affirment que l'utilisation des combustibles fossiles entraîne des dommages irréversibles pour le climat. Leur point de vue sur le pétrole est de le "garder dans le sol" afin qu'il ne puisse pas être utilisé. Une façon d'y parvenir est d'empêcher la construction de pipelines afin que les combustibles fossiles ne puissent pas être transportés jusqu'au marché. C'est ce qui explique l'annulation de l'oléoduc Northern Gateway par Trudeau, l'annulation de l'oléoduc Energy East par la bureaucratie réglementaire et l'adoption du projet de loi C-69, le "No More Pipelines Bill".

centrage photo

Cependant, Trudeau et ses alliés sont confrontés à un problème insoluble : les combustibles fossiles alimentent actuellement l'économie mondiale. Ils fournissent plus de 80 % de l'énergie mondiale, et la consommation d'énergie a connu une augmentation massive au cours des 20 dernières années. À l'heure actuelle, il n'existe aucune source d'énergie connue (à l'exception possible de l'énergie nucléaire) qui pourrait se rapprocher du remplacement des combustibles fossiles.

Les combustibles fossiles ont une "densité énergétique" très élevée, c'est ainsi que les scientifiques mesurent la quantité d'énergie disponible à partir d'une source particulière. En comparaison, la lumière solaire de surface et le volume du vent ont une très faible densité énergétique. Les combustibles fossiles sont également fiables et disponibles à un coût relativement faible. Par conséquent, la possibilité que l'énergie solaire et éolienne remplace les combustibles fossiles est nulle. Pour l'instant, le choix est essentiellement entre les combustibles fossiles ou l'absence de combustibles. Mais Trudeau ignore tout cela dans sa guerre contre l'Ouest.

centrage photo

Le Canada possède actuellement les troisièmes plus grandes réserves prouvées de pétrole au monde, après le Venezuela et l'Arabie Saoudite. La plupart de ces réserves se trouvent en Alberta et au Saskatchewan. Le développement de ces ressources est délibérément entravé par le gouvernement de Trudeau, qui est déterminé à sacrifier l'Ouest pour apaiser les militants du changement climatique dans le centre du Canada.

Mais le monde a besoin de ce pétrole, et une fois que l'Alberta et le Saskatchewan seront indépendants, il ne restera plus d'obstacles politiques à son développement. De ce fait, l'indépendance apportera la prospérité à l'Ouest canadien aussi sûrement que le printemps suit l'hiver.


Article original publié le 9 septembre 2020 sur WEXITMovement.com
Reproduit avec l'aimable autorisation de WEXIT Movement inc.

(WEXIT Movement inc est une organisation qui promeut l'idée d'un Ouest canadien indépendant. WEXIT Movement inc n'est pas un parti politique.)

Traduction : Vincent Andres, avec DeepL.com.


Pages connexes

Liens additionnels


Retweeter